ArtArtisanatArts visuelsDécorationPortrait

Myriam Hubert, quand la magie du verre opère.

A la croisée des chemins entre mosaïque et vitrail, entre modernité et tradition, Myriam Hubert encolle les lignes du temps et crée un nouveau concept de décoration murale. Plongée dans cet univers poétique, coloré et hors du temps, où le verre se réinvente en mosaïque.

D'une vie à l'autre

Dans une autre vie, Myriam Hubert participait à des actions humanitaires d’urgence aux quatre coins du monde. Cette vie qu’elle qualifie de « palpitante » et « d’incroyable », lui permet de faire la rencontre au Liban de maîtres mosaïstes. Ils lui apprendront les bases de ce qui deviendra son futur métier.

Mosaïque byzantine conservée au Palais de Beiteddine (Beyrouth) - ©MyriamHubert

La poésie de la matière

Nourrie de ces expériences, Myriam expérimente dès son retour en France d’autres techniques auprès de carreleurs et de céramistes. Si elle a travaillé plusieurs matériaux, l’attraction du verre a été la plus forte : son authenticité, son aspect aléatoire, ses nervures, ses veines… C’est désormais lui qui lui dictera sa loi.

Source : Pinterest

Myriam utilise le même verre que celui qui orne nos cathédrales. La France, « fille aînée de l’Eglise », est LE pays qui contient la plus grande surface de vitraux au monde. Ces lieux de culte sont certes aujourd’hui beaucoup moins fréquentés mais le pouvoir captivant des vitraux n’en reste pas moins présent dans l’imaginaire collectif. Lorsqu’on regarde les créations de Myriam, c’est toute cette histoire qui nous parvient. Il ne faut pourtant pas s’y tromper, dans ses œuvres la lumière ne passe pas au travers, elle se réfléchie sur la surface. L’effet déroute mais la magie opère : bienvenue dans la mosaïque de verre !  

La rigueur des motifs

Ses tableaux sont les résultats de rencontres plurielles et aléatoires entre une matière diaprée par nature, mise en scène dans un motif organisé par l’homme.  Dans ces œuvres, on apprécie ces camaïeux de couleurs, profonds et lumineux, rythmés par des miroirs. Les motifs, rigoureux, donnent à voir sous un nouveau jour l’héritage du mouvement Art Déco. Le résultat intrigue car les pièces de verre et de miroir livrent une infinité de nuances selon la lumière et l’endroit d’où on l’observe. Cette association inédite des techniques de la mosaïque appliquée au verre consiste en un nouveau concept de décoration.

Myriam Hubert 2 rouge
MyriamHubert.RetropicalZoomMatiere2mo
MyriamHubert_ArtDecoBleuIrise1

Un métier d'art

Myriam Hubert réalise aussi bien des pièces uniques issues de recherches personnelles que des projets sur-mesure. Si « tout commence par un dessin », elle accompagne le-a futur-e acquéreur-euse dans toutes les étapes du projet ! Attentive à ce que la création corresponde parfaitement à ce qui est désiré, elle réalise des mises en situation et propose des échantillons de matières.

 

« Toutes mes créations sont le fruit d’une composition de pièces de verre, taillée une à une à la main par mes soins, dans mon atelier d’art situé à Nîmes. Chaque pièce part d’un dessin très précis, qui devient ce qu’il doit devenir au fur et à mesure du travail de la matière. Les surfaces de verre sont sélectionnées dans des plaques préalablement teintées dans la masse et cuites avec des oxydes de métaux. » – MH

 

Membre des Ateliers d’Art de France et lauréate 2017 de la Fondation d’entreprise EY (Ernst and Young) pour les métiers manuels, Myriam réalise un travail inscrit dans le temps long, qui fait primer la qualité à la quantité. Elle expérimente de fait les particularités inhérentes à tous les métiers d’art, comme la rareté des circuits de distribution. Certes il y a les obstacles, mais il y a aussi et surtout le bonheur de travailler la matière et le soutien sans faille d’un public qui apprécie ce retour au travail créatif fait de la main de l’homme.

 

Donner de l'éclat aux intérieurs

Les créations de Myriam s’adaptent autant aux intérieurs résidentiels qu’aux espaces professionnels : décoration d’hôtel, salles d’attente ou de réception, enseignes d’entreprise ou de collectivité… Son style explore toutes les envies !

——————

Installée à Nîmes, Myriam se déplace régulièrement sur l’ensemble de la France, au gré des projets et des salons. N’hésitez surtout pas à  vous inscrire sur sa liste de diffusion pour suivre ses actualités. Vous pouvez également découvrir son site internet et la suivre sur les réseaux.

Tags

ZAD

Magazine culturel engagé, ZAD est un webmedia indépendant soucieux de partager des contenus réflexifs sur les arts visuels et le spectacle vivant.

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer